La magie est une pratique fortement associée au surnaturel, aux méchantes sorcières, aux mauvais sorts, etc. Pourtant lorsque l’on y regarde de plus près, on réalise que l’acte magique est un processus naturel dont les desseins de ses praticiens sont majoritairement positifs quoique nous laissent en penser les films hollywoodiens. Définir la magie n’est pas chose simple, mais nous tenterons ici d’en donner une définition simple et vulgarisée.

Qu’est-ce que la magie?

La magie est un processus où le praticien canalise volontairement son énergie (ses pensées, son énergie physique…), et celles qui l’entourent (univers, plantes, dieux…) vers un changement qu’il désire obtenir. Une fois cette énergie concentrée autour de son désir, le praticien la relâche dans l’univers. C’est en projetant son intention dans l’univers, que celui-ci pourra lui répondre en lui retournant la manifestation de sa demande.

La magie est donc soumise à des règles et des principes qui la rendent opérationnelle comme la loi de cause à effet présenté ci-dessus. Par exemple, en projetant notre intention dans l’univers on « cause » (bouge les choses) quelque chose et celui-ci nous renvoie son « effet » (résultat).

Dans la magie, le praticien reconnaît donc qu’il y a une force à l’intérieur et à l’extérieur de lui et qu’en mobilisant ces énergies (en suivant les règles et principes) il peut obtenir des changements correspondant à son intention.

Malgré ce que certains peuvent nous laisser croire, la magie n’est pas une pratique simple qui nous fait obtenir tout ce que l’on désire sans trop d’effort. Pour bien mobiliser son énergie et travailler avec celles qui nous entourent cela demande un bon niveau de connaissances de soi et des énergies.

Quelle est la différence entre magie et sorcellerie?

Si la magie est l’acte décrit ci-dessus, on peut dire que la sorcellerie est l’ensemble des règles, connaissances et principes qui servent à faire opérer la magie. Il ne s’agit donc pas de valeurs et croyances comme ce serait le cas dans une voie spirituelle, mais plus de techniques servant à faire opérer les choses (même si cela fait appel à des croyances).  La sorcellerie n’est donc pas une voie spirituelle ou une tradition, mais elle peut être vécue dans le cadre d’une spiritualité ou d’une religion, comme c’est le cas dans la Wicca par exemple.

Ceci dit, il arrive fréquemment que certaines personnes utilisent les mots sorcellerie ou magie pour désigner leur voie spirituelle ou tradition alors que ces mots ne sont pas interchangeables. C’est un de ces aspects qui peuvent être confondants quand on commence à s’intéresser à la magie.

Voici un diagramme, présenté dans l’article Le paganisme : une spiritualité qui nous reconnecte à notre nature intérieure, et qui montre la distinction entre sorcellerie, Wicca et paganisme.

Conclusion

Cette explication de la magie est très sommaire, et se voulait une petite introduction pour expliquer ce qu’est la magie. D’autres articles arriveront au fur et à mesure pour expliquer plus en détail la magie et la manière de la pratiquer. Pour terminer cet article, je vous laisse sur deux définitions de la magie, fort intéressante à découvrir.

« Mouvement des énergies naturelles (telles que le pouvoir personnel) afin de créer un changement désiré. L’énergie est présente à l’intérieur de tout ce qui existe, dans les plantes, les pierres, les couleurs, les sons, les mouvements et en nous-mêmes. La magie est le processus qui consiste à mobiliser et à accumuler cette énergie, à lui donner une destination, puis à la libérer. Bien qu’elle soit mal comprise, la magie n’en demeure pas moins une pratique naturelle et non surnaturelle. »
Scott Cunningham, La Wicca, Magie blanche et art de vivre

« La magie est l’art et la science de créer un changement en accord avec votre volonté*. Cela signifie simplement que vous apprenez les techniques pour projeter vos intentions dans l’univers et que l’univers répond de manière similaire en manifestant vos intentions. L’univers réagit à nos pensées, à nos sentiments et à nos paroles tout le temps. Dans les communautés mystiques, les adeptes disent que nous créons notre propre réalité. Tout le monde le fait, à travers les énergies qu’ils émettent dans l’univers. L’univers répond à travers de simples lois de causes à effets, appelées théorie magique. Les cultures mystiques parlent des lois spirituelles de l’univers, tout comme la science définit les lois physiques de l’univers. Elles ne sont pas séparées, elles sont complémentaires. »

Christopher Penczak, The outer temple of witchcraft (traduction libre).
*Cette définition vient d’Aleister Crowley. Ici Penczack mentionne que cette définition de la magie est celle qu’il trouve la plus juste, et il explique ensuite ce que cela signifie.

Pin It on Pinterest

Share This